Communiqué de presse : L’infirmière Asalée ou Infirmière de Santé Publique – Une réponse aux défis de Santé Publique

La Coopération Pluriprofessionnelle dans les Soins Primaires : L’infirmière Asalée ou Infirmière de Santé Publique – Une réponse aux défis de Santé Publique

La répartition inégale des professionnels de santé, en particulier des médecins, et la nécessité d’améliorer la qualité et la pertinence des soins sont des enjeux majeurs auxquels le système de santé français est confronté. Face à ces défis, la coopération entre les professionnels de santé des soins primaires se révèle être une réponse prometteuse.

 

Depuis sa création en 2004, le dispositif ASALÉE (Action de Santé Libérale en Équipe), porté par une association loi 1901 soutenue par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), a joué un rôle précurseur dans la promotion de la coopération pluriprofessionnelle. En intégrant l’éducation thérapeutique du patient (ETP) dans le parcours de soins, ASALÉE a contribué de manière significative à la transformation des soins primaires en France.

 

Aujourd’hui, le dispositif ASALÉE est pleinement déployé sur l’ensemble du territoire français, rassemblant plus de 8 000 médecins et 2 000 infirmières, dont certaines sont infirmières de pratique avancée. À travers des protocoles de coopération, ASALÉE facilite la délégation d’actes ou d’activités des médecins généralistes vers les infirmières, incluant des dépistages et des suivis de pathologies chroniques telles que le diabète, les risques cardiovasculaires, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, les troubles cognitifs, ainsi que le dépistage des cancers.

 

L’efficacité du dispositif ASALÉE est largement démontrée par plus de 300 publications au cours des 20 dernières années, mettant en évidence la valeur ajoutée de la coopération pluriprofessionnelle. Cette collaboration permet non seulement de gagner du temps médical, mais également d’améliorer le suivi des pathologies chroniques, l’ETP, la prévention et le dépistage.

 

En Région Grand Est, ASALÉE compte 170 infirmières et infirmières de pratique avancée qui exercent principalement dans des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP), en coopération avec 700 médecins généralistes.

 

Récemment, l’évolution des engagements de la CNAM soulève la question du rattachement des infirmières ASALÉE, actuellement attribuées aux médecins. Un rattachement aux équipes plutôt qu’aux médecins individuellement pourrait contribuer à une meilleure prise en charge des parcours patients, en accord avec les expérimentations PEPS (Paiement en Équipe de Professionnels de Santé) et IPEP (Expérimentation à une Prise en Charge Partagée), favorisant la coopération et la coordination des professionnels de santé en ville.

 

La FEMAGE, en tant qu’acteur engagé dans le développement de l’exercice coordonné et de la santé publique territoriale en soins primaires, soutient ces initiatives. L’objectif de la FEMAGE est de garantir l’accessibilité aux soins, de favoriser la coordination pluriprofessionnelle et d’intégrer la démarche préventive dans les équipes, pour une meilleure prise en charge des patients. Dans un contexte où la prévention occupe une place centrale dans les discours sur la santé, il est impératif, pour la FEMAGE, que les moyens alloués soient cohérents avec ces objectifs.

 

 

Pour le Conseil d’Administration de la FEMAGE

 

Marie-France Gerard, Présidente –

Violaine Brunelli-Mauffrey, Vice-Présidente (Lorraine)

Carole Larger-Aubry, Vice-Présidente (Champagne-Ardennes)

Pierre Tryleski, Vice-Président (Alsace)